Metropolis

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Luna Candys [Première année - Arts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

1ère Année

▪ Messages : 48
▪ Date d'inscription : 13/10/2010
▪ Emploi/Occupation : Elève - Première année.
▪ Filière : Arts.
▪ Humeur : Calme

MessageSujet: Luna Candys [Première année - Arts]   Mer 13 Oct - 10:47




Luna Candys

Nom : Candys.
Prénom : Luna.
Âge : 17 ans.
Sexe : Féminin.
Orientation Sexuelle : Ne connaissant pas l’amour, Luna n’est pas descriptible sur ce point.
Race : Pusher.
Clan : Réplicants.
Emploi/Occupation : Elève - Première année.
Filière : Arts.



Description Physique

Luna possède un visage d'une grande finesse, des cheveux longs et blonds comme les blès lui arrivant au bas de la taille, s'accordant avec la pâleur de son teint ainsi que des yeux de couleur chaude dépourvus de sentiments, un nez fin sous lequel on retrouve des lèvres pales devenant légèrement rosées quand le froid se montre. Elle n'est pas très grande, tout juste un mètre soixante-dix pour un poids d'environ 52 kilos. En général, au niveau vestimentaire elle aime arborer une tenue élégante mais pas trop voyante, elle s'impose un contrôle d'elle même important en public et une tenue irréprochable. Il est fort improbable de la croiser en maillot de bain ou bien même en sous vêtements car elle porte sur le bas de son dos une marque de son passé: un code barre.



Caractère

Au premier abord elle semble froide et distante. Personne ne sait réellement qui elle est vraiment. Les contacts amicaux ou même amoureux sont des termes dont elle n'a jamais entendu parler, du moins aussi loin qu'elle s'en souvienne. Ce n'est pas le genre de personne souhaitant se reposer sur les autres, elle n'a besoin de personne pour avancer et se rendre compte de ce qui l'entoure. Parlant très peu elle ne participe à aucune activité avec le monde extérieur et ne souhaite pas se faire d'ami(e)s. Elle ne laisse personne entrer dans ses pensées et ne révèle pas ses sentiments. Les marques d'affections l’écœurent ainsi que les élans de bonheur. Elle ne comprend pas pourquoi une personne peut être heureuse en serrant quelqu'un dans ses bras ou bien même comment un enfant peut-il pleurer en quittant sa mère.



Histoire

Au cours d'une journée comme les autres, un couple aussi riche qu'égocentrique se demanda pourquoi tous leurs amis possédaient un enfant et pas eux, la femme ne voulant pas déformer son corps et l'abîmer avec une grossesse s'opposa à l'idée d'enfanter. L'homme trouva donc une solution, il se servirait d'une pauvre femme recherchant de quoi vivre en échange de quoi elle leur donnerait l'enfant qu'ils souhaitent. Pour eux le terme enfant ne signifiait pas un petit être auquel ils donneraient tout l'amour du monde, toutes les tendresses possibles, tous les jouets qu'il souhaiterait. Non, loin de là. L'enfant qu'ils auraient n'irait pas à l'école avec d'autres enfants de son âge, il avait déjà sa place dans un centre spécialisé d'où les enfants ressortaient aussi froids que doués. Oui, c'était décidé, ils auraient ce prix de réconfort, cet objet que tout le monde semble vouloir.

Il ne fallut pas longtemps pour qu'ils trouvent une jeune femme acceptant cette proposition. Tout aurait dû se passer comme ils l'avaient prévu, oui mais c'était sans compter sur l'affection qu'une mère pouvait porter à son enfant, à l'être qui grandissait durant neuf mois en elle. Au début la jeune femme pensa beaucoup plus à l'argent, qui lui permettrait de vivre qu'à l'enfant qu'elle allait offrir à ce couple, mais avec le temps elle ressentit un lien se créer entre eux. Elle ne put pas se résigner à leur laisser prendre son enfant. Elle voulut donc s'enfuir, le seul problème était l'influence de cet homme dans la société. Il ne lui fallut pas longtemps pour la retrouver, elle avait déjà accouché seule ne voulant pas être retrouvée à cause de l'hôpital. Elle mit au monde une jolie petite fille aux yeux peu communs. Sentant qu'elle ne pourrait pas vivre avec son enfant elle le laissa aux portes d'un centre qu'elle croyait fait pour offrir une vie meilleure aux enfants sans famille avec comme seul souvenir d'elle un simple mot.

Le centre en question n'était pas fait pour rendre les enfants plus doux, plus heureux mais pour en faire des pions parmi les autres, des pions dotés de capacités supérieures et dépourvus de sentiments embarrassant. Les années passèrent. Au fil du temps Luna apprenait mais ne vivait pas réellement. Elle ne connut aucuns sentiments affectifs et ne pensait pas qu'il puisse exister un monde extérieur différent de l'univers dans lequel elle vivait depuis maintenant dix-sept ans.

A l'âge de douze ans elle commença à s'interroger sur le monde extérieur, ses interrogations furent dissipées par le maître qui faisait son éducation. Chacune des personnes appartenant au centre possédait un symbole propre à celui-ci, un simple code barre. Encore un signe montrant que l'être humain n'était considéré que comme un simple objet répertorié grâce à un code barre.

Un jour, une femme passa dans le couloir de sa chambre et se fit bousculer par une personne arrivant en face d'elle, elle laissa tomber de nombreux documents sur le sol. En voyant son nom sur l'un des documents Luna ne put s'empêcher de se baisser afin de le ramasser aussi discrètement que possible. Comme si de rien était elle retourna s'assoir sur le banc qui lui servait de lit depuis des années. De simples données étaient écrites sur ce simple papier : nom, prénom, âge, date d'entrée dans le centre... Une enveloppe attira son attention. Elle l'ouvrit et la lu, au fil de sa lecture elle se rendit compte qu'il s'agissait d'une lettre lui expliquant qu'elle avait été admise dans un pensionnat différent du centre dans lequel elle avait vécu jusqu'à aujourd'hui. Elle fut piquée par la curiosité, pour la première fois de sa vie elle était intriguée. Ce sentiment la laissa perplexe.

Un des directeurs entra dans sa chambre et lui arracha le dossier des mains en lui demandant de la suivre afin qu'il puisse effacer ce qu'elle venait de lire de sa mémoire. Elle refusa, au moment où il la tira en dehors de sa chambre elle se défit de l'étreinte et courut vers une porte laissée ouverte, quelque chose d'improbable dans ce centre. Elle s'enfuit sans rien à part les vêtements qu'elle portait sur elle et l'adresse de cet internat en mémoire. Elle courut autant qu'elle put, elle commença à ressentir de la fatigue mais ne voulu pas s'arrêter.

En y réfléchissant, cet homme qui avait bousculé la femme dans le couloir, elle ne l'avait jamais vu au centre... Cette porte ouverte, comment était-ce possible ? Peu importe, maintenant elle était libre. Sans s'en rendre compte la nuit tomba et elle se retrouva seule en plein milieu d'un monde dont elle ne connaissait rien.

Une vieille femme qui passait par là remarqua la mine de Luna et décida de lui venir en aide. Luna eu du mal à lui expliquer ce qu'elle cherchait, après tout elle ne faisait confiance à personne. La gentillesse dont faisait preuve cette femme la persuada, mais que légèrement, de la suivre jusqu'à chez elle. Cette femme lui offrit de magnifiques tenues, étant une ancienne créatrice elle voulut en faire don à cette jeune fille dotée d'une grande beauté. Luna ne su pas comment la remercier, elle ne savait pas être reconnaissante, on ne lui avait pas appris au centre. La femme sembla s'en apercevoir et décida de ne pas la brusquer. Par la suite elle lui indiqua le chemin qu'elle recherchait et la laissa partir avec son nouveau bagage et un nouveau sentiment qui naissait en elle, de l'interrogation. Où allait-elle arriver ? Serait-ce mieux que son ancienne vie ? Elle avançait vers son futur incertain.



Chronologie



Comment avez-vous trouvé le forum ? : Law m’en a parlé.

Avez-vous un autre compte ? : Non.
Présence : Selon les cours, plus ou moins.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire ? : La découverte.




Dernière édition par Luna Candys le Ven 26 Aoû - 22:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Directeur

▪ Messages : 1518
▪ Date d'inscription : 26/05/2010
▪ Emploi/Occupation : Directeur du Pensionnat de Metropolis.
▪ Humeur : Neutre.

MessageSujet: Re: Luna Candys [Première année - Arts]   Jeu 14 Oct - 0:08

Je valide plutôt deux fois qu'une ! *_______*

Bienvenue parmi nous ! J'espère que tu t'amuseras bien. =)

_________________
Les discours moralisateurs sont souvent là pour cacher ses propres vices.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Directeur

▪ Messages : 1518
▪ Date d'inscription : 26/05/2010
▪ Emploi/Occupation : Directeur du Pensionnat de Metropolis.
▪ Humeur : Neutre.

MessageSujet: Re: Luna Candys [Première année - Arts]   Mer 9 Fév - 1:06

En reconstruction ? Donc tu reviens ? AHW ! *_*


_________________
Les discours moralisateurs sont souvent là pour cacher ses propres vices.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luna Candys [Première année - Arts]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Luna Candys [Première année - Arts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Before the Dawn :: 
Victims of Science
 :: 
Présentations Validées
 :: 
Réplicants
-