Metropolis

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eleonore Banceline [Élève - Troisième année] ~ La Papesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


▪ Date de naissance : 01/01/1912
▪ Âge : 105
▪ Messages : 38
▪ Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Eleonore Banceline [Élève - Troisième année] ~ La Papesse   Mer 16 Fév - 21:04





Eleonore Banceline

Nom : Banceline.
Prénom : Eleonore.
Surnom :
Âge :
Sexe : Féminin.
Orientation Sexuelle :
Race :
Clan : Pacifistes.
Emploi/Occupation : Élève - Troisième année.
Filière :



Description Physique

Une poupée de porcelaine, à la peau aussi douce que celle d’une pêche, laiteuse, et délicieuse. Un visage d’enfant, deux perles rouges et qui dévorent son visage tellement elles sont grandes. Hélas, hélas, peu de lumières à travers ses prunelles, la pauvre enfant a bien trop supporté pour garder toute sa candeur. De petites lèvres nacrées et soyeuses au toucher, une chevelure claire, courte mais soigneusement coupée, une petite taille, un corps si fin qu’on croirait en papier tellement il parait fragile : Oui, Eleonore est comparable à ces poupées sans vie et destinées qu’à séduire les grands enfants. Elle affectionne les robes, les dentelles, les matières douces. Sa démarche trahit une haute noblesse qu’elle nie lorsqu’elle parle de sa famille. Quelques fades sourires, surtout des pleures qu’elle cache sous un triste masque inexpressif.



Caractère

Elle est noble, et sa gestuelle est sans cesse tachée de politesses, de modestie et de discrétions. Polie, elle n’ose guère se dévergonder. Elle méprise la violence qui n’a aucun effet sur elle. Son arme : l’ignorance. Oui. Elle se contentera de vous sourire en silence avant de poursuivre sa marche princière, vous laissant à vos nerfs et à vos mesquineries. Introvertie, elle préfère regarder les gens de loin. Pourtant, elle aimerait tant être sociable, pouvoir s’exprimer sans que sa timidité la freine. Elle aimerait sourire en compagnie des gens qu’elle aime, et pleurer sur une épaule qui saura la réconforter. Elle aimerait tant frôler cette sensation de confiance acquise en présence d’un ami (ou d’un amant ?), elle aimerait tant oublier que jadis, elle n’était qu’une proie d’une société corrompue. Ses séquelles ? Elles furent physiques certes, et sa longue robe cachera divers cicatrices au niveau du ventre, néanmoins, elles sont surtout psychologiques.



Histoire

On la détruit, lentement. On l’a ruiné, on l’a condamné. Elle a encore des parents qu’elle maudit en silence. Des FAR, des monstres. Et elle ? Une erreur familiale. Elle n’aurait jamais dû naitre dans une famille aussi immonde. Elle aurait souhaité être l’enfant d’un autre. D’un autre qui est mort à présent. Mort auprès d’elle, dans ce laboratoire, dans cette cellule qu’ils ont partagé durant deux longues années. Pourtant, ce ne sera pas elle qu’on devra déplorer, ni cet ami qui la protégeait avant de succomber à ses traitements, mais sa mère. Oui, ça pauvre maternelle qui dû faire un choix : Offrir son enfant aux FAR ou voir sa famille périr sous les armes de l’Ambassade.

A savoir : Elle sera pacifiste, car elle méprise la violence. Eleonore est une élève de 3ème année, très appliquée dans son travail et douée, un génie empreint de sagesse. Car après tout, elle représente la deuxième arcane : La Papesse. Ce qu’elle aime ou non, son histoire, sa race et sa filière, à vous de voir. Si quelque chose vous dérange en ce qui concerne les consignes du récit, libre à vous de modifier.

Bonus : Elle sera considérée aux yeux de Paracey Thamoyl comme étant son enfant, et elle recevra un traitement de faveur spécial de sa part. Libre à vous d’accepter l’attachement de l’infirmier.



Chronologie

(Dans l'ordre chronologique, à éditer régulièrement, de préférence avec les liens menant aux RP).




Comment avez-vous trouvé le forum ? :

Avez-vous un autre compte ? :
Présence :

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire ? :




Code:
[center][img]http://img141.imageshack.us/img141/7748/electrocard2.png[/img][/center]

<table>

<tr><div align="center"><fieldset class="partie1">
<legend class="partie2"><strong>[b]Eleonore Banceline[/b]
</strong>
</legend><div align="left">[color=royalblue][b]Nom :[/b][/color] Banceline.
[color=royalblue][b]Prénom :[/b][/color] Eleonore.
[color=royalblue][b]Surnom :[/b][/color]
[color=royalblue][b]Âge :[/b][/color]
[color=royalblue][b]Sexe :[/b][/color] Féminin.
[color=royalblue][b]Orientation Sexuelle :[/b][/color]
[color=royalblue][b]Race :[/b][/color]
[color=royalblue][b]Clan :[/b][/color] Pacifistes.
[color=royalblue][b]Emploi/Occupation :[/b][/color] Élève - Troisième année.
[color=royalblue][b]Filière :[/b][/color]</div>
</fieldset>

<div class="partie3">[b]Description Physique[/b]<br></div><div class="partie4" align="left">
[color=white][font=Trebuchet MS]Une poupée de porcelaine, à la peau aussi douce que celle d’une pêche, laiteuse, et délicieuse. Un visage d’enfant, deux perles rouges et qui dévorent son visage tellement elles sont grandes. Hélas, hélas, peu de lumières à travers ses prunelles, la pauvre enfant a bien trop supporté pour garder toute sa candeur. De petites lèvres nacrées et soyeuses au toucher, une chevelure claire, courte mais soigneusement coupée, une petite taille, un corps si fin qu’on croirait en papier tellement il parait fragile : Oui, Eleonore est comparable à ces poupées sans vie et destinées qu’à séduire les grands enfants. Elle affectionne les robes, les dentelles, les matières douces. Sa démarche trahit une haute noblesse qu’elle nie lorsqu’elle parle de sa famille. Quelques fades sourires, surtout des pleures qu’elle cache sous un triste masque inexpressif.[/color][/font]

</div>

<div class="partie3">[b]Caractère[/b]<br></div><div class="partie4" align="left">
[color=white][font=Trebuchet MS]Elle est noble, et sa gestuelle est sans cesse tachée de politesses, de modestie et de discrétions. Polie, elle n’ose guère se dévergonder. Elle méprise la violence qui n’a aucun effet sur elle. Son arme : l’ignorance. Oui. Elle se contentera de vous sourire en silence avant de poursuivre sa marche princière, vous laissant à vos nerfs et à vos mesquineries. Introvertie, elle préfère regarder les gens de loin. Pourtant, elle aimerait tant être sociable, pouvoir s’exprimer sans que sa timidité la freine. Elle aimerait sourire en compagnie des gens qu’elle aime, et pleurer sur une épaule qui saura la réconforter. Elle aimerait tant frôler cette sensation de confiance acquise en présence d’un ami (ou d’un amant ?), elle aimerait tant oublier que jadis, elle n’était qu’une proie d’une société corrompue. Ses séquelles ? Elles furent physiques certes, et sa longue robe cachera divers cicatrices au niveau du ventre, néanmoins, elles sont surtout psychologiques.[/color][/font]

</div>

<div class="partie3">[b]Histoire[/b]<br></div><div class="partie4" align="left">
[color=white][font=Trebuchet MS]On la détruit, lentement. On l’a ruiné, on l’a condamné. Elle a encore des parents qu’elle maudit en silence. Des FAR, des monstres. Et elle ? Une erreur familiale. Elle n’aurait jamais dû naitre dans une famille aussi immonde. Elle aurait souhaité être l’enfant d’un autre. D’un autre qui est mort à présent. Mort auprès d’elle, dans ce laboratoire, dans cette cellule qu’ils ont partagé durant deux longues années.  Pourtant, ce ne sera pas elle qu’on devra déplorer, ni cet ami qui la protégeait avant de succomber à ses traitements, mais sa mère. Oui, ça pauvre maternelle qui dû faire un choix : Offrir son enfant aux FAR ou voir sa famille périr sous les armes de l’Ambassade.

[color=cyan][b]A savoir :[/b][/color] Elle sera pacifiste, car elle méprise la violence. Eleonore est une élève de 3ème année, très appliquée dans son travail et douée, un génie empreint de sagesse. Car après tout, elle représente la deuxième arcane : La Papesse. Ce qu’elle aime ou non, son histoire, sa race et sa filière, à vous de voir. Si quelque chose vous dérange en ce qui concerne les consignes du récit, libre à vous de modifier.

[color=cyan][b]Bonus :[/b][/color] Elle sera considérée aux yeux de Paracey Thamoyl  comme étant son enfant, et elle recevra un traitement de faveur spécial de sa part. Libre à vous d’accepter l’attachement de l’infirmier.[/color][/font]
</div>

<div class="partie3">[b]Chronologie[/b]<br></div><div class="partie4" align="left">
(Dans l'ordre chronologique, à éditer régulièrement, de préférence avec les liens menant aux RP).

</div>

<div class="partie5" align="left">
[color=royalblue][b]Comment avez-vous trouvé le forum ? :[/b][/color]

[color=royalblue][b]Avez-vous un autre compte ? :[/b][/color]
[color=royalblue][b]Présence :[/b][/color]

[color=royalblue][b]Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire ? :[/b][/color]
<br></div></div>
</tr></table>


Avatar :

Code:
[img]http://imgur.com/cA4V9CS.png[/img]


Image d'origine :
Spoiler:
 



[Gunnar Madsen - Anna]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Eleonore Banceline [Élève - Troisième année] ~ La Papesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Before the Dawn :: 
Victims of Science
 :: 
Personnages Prédéfinis
-