Metropolis

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Allen Shikaku [Première Année - Affaires] ~ La Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

2ème Année

▪ Date de naissance : 01/10/1990
▪ Âge : 27
▪ Messages : 413
▪ Date d'inscription : 04/06/2010
▪ Emploi/Occupation : Elève - Deuxième année.
▪ Filière : Affaires.
▪ Humeur : Impulsive.

MessageSujet: Allen Shikaku [Première Année - Affaires] ~ La Justice   Sam 5 Juin - 1:53





Allen Shikaku

Nom : Shikaku.
Prénom : Allen.
Âge : 20 ans (mais en paraît 18).
Sexe : Masculin.
Orientation Sexuelle : Bisexuel.
Race : Shadow.
Clan : Réplicants.
Emploi/Occupation : Elève - Deuxième année.
Filière : Affaires.



Description Physique

Allen est un jeune garçon de 173 centimètres et 54 kilos. Assez fin et légèrement musclé sans l'être trop, il arbore des cheveux gris clairs mi-long qui tombent parfois devant ses yeux. Il possède également des yeux noirs de jais perçant qu'il sait rendre tout aussi bien menaçant qu'attendrissant. Il porte un tatouage rouge au niveau de son oeil gauche. Enfin, Allen est souvent habillé de manière très classique avec un simple jean et une chemise près du corps, légèrement de couleur claire pour contraster avec son caractère si sombre et mystérieux.



Caractère

Allen est un garçon très réservé et qui n'accorde pas facilement sa confiance aux autres. Très solitaire, il s'est forgé une carapace depuis sa plus tendre enfance et empêche quiconque de s'immiscer dans sa vie de quelle que façon que ce soit. C'est aussi pour cette raison qu'Allen est devenu très impulsif avec le temps, voire violent. Influencé par une histoire tourmentée, ce jeune homme de 20 ans a souvent un comportement inquiétant qui peut même présenter des risques pour autrui. Conscient de l'image négative qu'il peut donner aux autres, il ne s'en plaint pourtant jamais et a appris à vivre dans cet univers qui est le sien. Malgré tout, Allen reste un garçon très réfléchi qui ne laisse rien au hasard. C'est aussi un passionné qui s'investit au maximum dans tout ce qu'il fait et il n'hésite pas à dire ce qu'il pense lorsqu'il s'en offre l'occasion. En définitive, Allen fait parti de ces garçons sauvages qui n'ont pas réussi à s'intégrer dans la société mais, qui sait, peut-être qu'en insistant un peu il serait possible de découvrir une autre partie de cette personnalité complexe...



Histoire

Allen est un garçon au passé trouble. Malgré tous les efforts accomplis pour tenter de comprendre son histoire, les souvenirs du jeune garçon ne remontent pas plus loin que ses 13 ans. Le jour de son 13ème anniversaire, il fut adopté par une sexagénaire prénommée Bérangère, qui habitait dans la banlieue parisienne. Cette femme, laide et ridée, les dents entartrées, la peau flasque fondant sur ses os, avait décidé de faire d'Allen son domestique, ou pourrait-on même dire son chien. Forcé de répondre au moindre de ses désirs, Allen fut également contraint à maintes reprises de partager le même lit de celle qui était officiellement sa mère adoptive. Devenu son jouet sexuel, Allen garda pour lui de longues années de souffrances. Afin d'échapper à ces journées si longues et emplies d'horreur, Allen se réfugia dans toutes sortes de passions. Les cartes, tout d'abord, mais aussi la divination et les psychologie. Mais il fallut attendre ses 18 ans pour que la vie d'Allen prenne un grand tournant. Laissant exploser cette rage amassée au plus profond de lui, Allen frappa violemment sa mère et cette dernière tomba sur un coin de table et mourut sur le coup. Devenu comme fou, le jeune homme lui asséna alors 100 coups de couteau et s'enfuit.

Errant dans les rues pendant plus de six mois, Allen fut recueillit par un jeune garçon qui répondait au doux nom de Gabriel. Pris d'admiration pour cet homme qu'il voyait comme un frère et un père à la fois, Allen accepta de rester sous son aile. Malheureusement, il s'aperçut que celui qui faisait l'objet de son admiration trempait dans des affaires sombres de prostitution et de trafic et prit la décision de s'enfuir de nouveau pour éviter d'avoir à souffrir de nouveau. Au même moment, il se rendit compte que ce dernier pourrait aussi l'avoir drogué à de nombreuses reprises, ce qui expliquerait les absences dont il fut victime assez souvent à l'époque... Durant cette période, Allen commença également à rechercher son passé de plus en plus activement. Obsédé par ce vide de 13 ans, il mit à profit ses connaissances sur l'interprétation des rêves et son apprentissage de la psychologie pour tenter d'élucider les mystères de son passé oublié. Un longue quête effrénée qui continue toujours aujourd'hui.

Déçu par le monde, Allen devint alors le garçon qu'il est aujourd'hui. Un garçon froid, distant, refusant de s'attacher à qui que ce soit de peur de n'avoir à souffrir à nouveau. Il commença alors un long voyage qui lui fit parcourir toute l'Europe, se posant de temps à autre pour se reposer. Il lisait beaucoup. Devenu un jeune garçon solitaire, il se réfugia dans cet univers de l'imaginaire pour ne plus avoir à penser à sa triste condition. Mendiant pour trouver de quoi manger, faisant les poubelles, travaillant de temps à autres lorsqu'il passait par quelque grande ville, Allen apprenait la vie ainsi. Devenu très mature et autonome, il savait à présent vivre seul sans avoir à être le boulet de quelqu'un.

Un soir d'hiver particulièrement froid, Allen se réveilla en sueur d'un cauchemar. Toujours le même avait-il supposé, mais aucun détail ne lui revenait à son réveil. Sauf que cette nuit là, Allen se souvint d'une statue de Michel-Ange, La Pietà. Exposée officiellement à la Basilique Saint-Pierre, il apprit le transfert d'une copie très réussie commandée par l'école Yuki no Hana, une reproduction unique et quasi-parfaite de la sculpture de Michel-Ange. Bien décidé à suivre la seule piste qui s'offrait enfin à lui pour retrouver des bribes de son passé, Allen décida d'intégrer l'école, conscient de ses compétences hors normes qui lui permettrait sans problème d'accéder à cet établissement d'excellence...



Chronologie



Comment avez-vous trouvé le forum ? : Grâce à un Poussin.

Avez-vous un autre compte ? : Junko Tsukiyo, professeur de la filière Affaires.
Présence : Actif (hors période scolaire).

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire ? : Ça me donne une nouvelle raison de ne pas faire de maths !




Dernière édition par Allen Shikaku le Mer 2 Mar - 8:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Directeur

▪ Messages : 1518
▪ Date d'inscription : 26/05/2010
▪ Emploi/Occupation : Directeur du Pensionnat de Metropolis.
▪ Humeur : Neutre.

MessageSujet: Re: Allen Shikaku [Première Année - Affaires] ~ La Justice   Sam 5 Juin - 4:11

Allez hop ! Roule mon Roudoudou ! ^___^

_________________
Les discours moralisateurs sont souvent là pour cacher ses propres vices.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

2ème Année

▪ Date de naissance : 01/10/1990
▪ Âge : 27
▪ Messages : 413
▪ Date d'inscription : 04/06/2010
▪ Emploi/Occupation : Elève - Deuxième année.
▪ Filière : Affaires.
▪ Humeur : Impulsive.

MessageSujet: Re: Allen Shikaku [Première Année - Affaires] ~ La Justice   Dim 29 Aoû - 4:38

Note :
Ce qui suit permettra aux membres intéressés par le personnage d'Allen de suivre son évolution au sein du Pensionnat. Je m'efforcerai donc de répertorier chrnologiquement ici tous les sujets où il apparaît tout en donnant un bref résumé de ce qu'il s'y passe. Pour toute question ou remarque concernant le texte ci-dessous, merci de me contacter par MP ou via la Chat-Box afin de ne pas encombrer la fiche et laisser ce post bien apparent.

Statistiques :
Nombre de RP terminés :
Nombre de RP en cours :
Nombre de RP en attente :
Nombre total de RP :
Nombre de membres rencontrés : /15 (+) (membres ayant postés 0 ou 1 message exclus)
Nombre de lieux internes au Pensionnat visités : /16
Nombre de lieux externes au Pensionnat visités : /9
Nombre de lieux visités : /25

Premier jour : Une arrivée mouvementée
Début d'après-midi – Allen débuta sa découverte du pensionnat Yuki no Hana par la chambre qu'il devait partagé avec trois autres étudiants de première année : Ryo Eiri, un jeune chanteur plutôt timide qui a préféré très rapidement quitter la pièce après son arrivée, Nicolas, élève styliste au nom inconnu et au passé trouble, et Morgan Hebimort, un étudiant qui n'était pas présent à l'arrivée d'Allen. Malheureusement, Nicolas n'apprécia pas qu'Allen s'amuse à parler comme s'il pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert et s'emporta assez violemment. Allen fut alors contraint de sortir les deux lames qu'il ne quittait jamais et lui permettaient de se défendre pour faire comprendre à Nicolas qu'il ferait mieux de ne rien tenter de trop audacieux. Leur entretien tourna court puisqu'Allen avait d'autres projets en tête : aller voir le Directeur de l'établissement, Lawrence Hill.
[Nicolas et Ryo] Installation – Le dortoir des premières années – Chambre n°1

Fin d'après-midi – Allen se présenta alors au Directeur du pensionnat. Très vite, le jeune garçon aborda le problème qui lui tenait vraiment à coeur : la fondation de cet établissement qui, d'après les médias, avait été financé par quelqu'un de haut-placé. Allen voulait savoir qui était cette personne qui semblait lié à son passé, lui qui avait vu dans un de ses rêves une Piétà de Michel-Ange qui se trouvait justement entre ces murs. Le comportement calme du Directeur ne tarda d'ailleurs pas à énerver Allen qui s'emporta et menaça le Directeur qui ne perdit pas son sang-froid et répondit à toutes les attaques de l'étudiant avec une attitude déconcertante. Finalement, le Directeur clôtura l'entretien en demandant à Allen d'éviter les altercations comme celle qu'il avait eu avec Nicolas et en disant qu'il ne parlerait pas pour préserver Allen, la patience étant une vertu que ce dernier devait apprendre. De toute évidence, cet homme avait plus d'un atout dans sa manche.
[Lawrence] Premier entretien avec le Directeur – Le quartier du Directeur – Bureau du Directeur

Aux alentours de minuit – Allen décida de profiter de sa soirée pour se détendre et oublier ses mésaventures avec le Directeur. Il marcha presque une heure dans le parc avant de rencontrer Ryo près du lac. Celui-ci chantait. Il ne put s'empêcher alors de lui livrer son interprétation sur sa vie, ses souffrances. Il découvrit alors la seconde personnalité de Ryo, qui disait s'appeler Yume, et lui demanda assez méchamment de cesser ses analyses intempestives. A son réveil, Ryo s'excusa mais fut du même avis à propos de ses méthodes plus que douteuses. Passé un moment, Ryo entra dans un état de transe et rêva de la nuit où Yué Eiri, son frère jumeau, décéda. Allen saisit cette occasion pour emmener le jeune garçon dans ses moindres retranchements jusqu'à stopper brutalement sa vision du passé avant qu'il n'assiste au meurtre de son propre frère. Ryo, qui était tombé à l'eau sur le coup de la surprise, était très perturbé par cette expérience. Allen lui offrit alors son aide pour qu'il retrouve la mémoire et comprenne ce qui était vraiment arrivé à son frère et qui il était vraiment. Le garçon lui demanda un petit temps de réflexion, argumentant que ce n'était pas une décision qu'on pouvait prendre à la légère, ce qu'Allen comprit parfaitement, non sans mettre en garde le jeune Ryo que ce retour dans le passé ne serait sûrement pas sans dangers. {RP en attente}
[Ryo] Un soir de pleine lune – Le parc

Deuxième jour : Une sanglante soirée
Début de soirée – Allen se réveilla en sursaut de sa sieste de l'après-midi. Il venait de faire un rêve très étrange dans lequel il avait vu un grand lit à baldaquin taché de rouge sang. Son intuition le guida jusqu'à la chambre du Directeur et il s'aperçut que celui-ci ne répondait pas malgré ses appels et le fait qu'il restait toujours dans ses appartements après 19h00. Allen finit par défoncer la porte et découvrir le jeune homme trempant dans son sang. Immédiatement, Allen installa le Directeur dans son lit et le lava de son sang. Il déshabilla également le Directeur et fouilla son bureau et sa chambre à la recherche d'un quelconque médicament qui pourrait l'orienter sur le mal dont il souffrait. Malgré ses recherches, il ne trouva rien, hormis un dossier à son nom uniquement composé... d'un feuille vierge. Ce n'est qu'une heure plus tard que Lawrence Hill ouvrit les yeux et offrit à Allen un spectacle étonnant : d'une voix presque mécanique, le Directeur débita une série de paroles incompréhensibles. Une fois remit d'aplomb, celui-ci demanda alors à son étudiant de ne parler à personne de ce qu'il avait vu et lui demanda de partir, après lui avoir expliquer que celui-ci était beaucoup trop curieux et se donnait beaucoup d'importance pour penser qu'il pouvait le détester. Allen quitta sa chambre assez remonté contre le Directeur qu'il appréciait de moins en moins et déterminé à le relancer à propos du marché qu'il lui avait fait : qu'il lui donne son dossier en échange de son silence.
[Lawrence] La lune rouge – Le quartier du Directeur – Chambre du Directeur

Troisième jour : Clash et rencontre nocturne
Fin de matinée – Allen décida de mettre à profit cette nouvelle journée pour faire des recherches sur la sculpture de Michel-Ange qu'il n'avait pas encore vu. Il rencontra alors une seconde fois Nicolas à la bibliothèque. D'abord tétanisé, le jeune garçon ne tarda pas à prendre de l'assurance et à cracher son venin au visage d'Allen qui s'amusait à le provoquer en parlant à sa place, en prenant possession de son corps et en disant ce qu'il pensait tout bas. Alors que Nicolas s'était résolu à l'ignorer tout en le menaçant, Allen se défendit et lui parla alors d'Alexandre, un jeune garçon dont il n'avait jamais fait le deuil. C'est alors que pour retenir l'attention de son colocataire Allen lui dit très clairement une chose qu'il ne pouvait ignorer : "L'as-tu seulement vu sur son lit de mort ?". {RP en attente}
[Nicolas] Clash à la bibliothèque – La bibliothèque

Peu avant minuit - Relativement chamboulé par ses altercations avec Nicolas et ses discussions houleuses avec le Directeur, Allen décida de se réfugier sur le toit pour décompresser un peu. Il supportait de moins en moins ce qu'il était et la vie au pensionnat lui apprenait peu à peu qu'il souhaitait par dessus tout trouver quelqu'un à qui parler, des amis. Il rencontra alors le professeur de stylisme Evan Lawson, très préoccupé par les autres et à l'allure joviale et amicale. Il lui proposa un petit bonbon au caramel et les deux hommes discutèrent de leur situation (professionnelle pour l'un, étudiante pour l'autre) pendant de longues minutes. Après un certain moment, le jeune professeur ne trouva plus rien à répondre à Allen qui s'était à nouveau embarqué dans de nouvelles considérations philosophiques et ce dernier préféra s'en aller. Au moins, il avait trouvé pour la première fois quelqu'un à qui parler dans ce pensionnat, rien que pour se changer les idées.
[Evan] La nuit porte conseil – Le toit

Quatrième jour : Les nerfs à vif
Fin d'après midi – Allen venait de passer la journée à la bibliothèque à la recherche d'un quelconque indice sur la Piétà de Michel-Ange. A bout, épuisé par la haine ou l'indifférence qu'il inspirait aux autres et n'ayant même pas revu Ryo, le seul avec qui il s'était attaché, il se mit à craquer. C'est alors qu'il rencontra Yuki Renge, un étudiant écrivain en deuxième année qui lui donna un petit coup de pouce. Allen apprit alors grâce au jeune homme que la Piétà se trouvait actuellement dans la réserve de la bibliothèque qui n'était accessible que sur autorisation d'un professeur, de la bibliothécaire ou du Directeur. Allen raconta également à Yuki une partie de son histoire, notamment au sujet de la recherche de son passé, et vint le féliciter pour un dessin qu'il venait de faire. Il retrouva un petit peu grâce à lui l'envie de sourire qu'il avait perdu pour un temps. {RP en attente}
[Yuki] Recherches vaines et nouvelles rencontres – La bibliothèque

Début de soirée – Allen décida d'aller voir le Directeur pour lui demander une autorisation pour accéder à la réserve, non sans quelques doutes sur son habileté à pouvoir en obtenir une. Sur le chemin, il sentit alors la présence de quelqu'un derrière et lança par réflexe ses deux lames. Il pensa alors s'être trompé, ne loupant jamais sa cible, mais venait quand même de casser l'une des vitres du couloir qui menait aux appartements du Directeur. Il sentit alors une présence derrière lui et aperçut la silhouette d'un homme encapuchonné à travers une partie de la vitre encore intacte. Il essaya alors de la toucher mais loupa encore son tir. Il découvrit alors que Mister C, le chat du Directeur qu'il avait vu quelques secondes plus tôt, venait de disparaître. {RP en attente de partenaire}
[Libre] Soudain apparition dans les couloirs par un après-midi orageux – Les couloirs

Douzième jour : Nouvelles sensations
Milieu de matinée – Allen décida de s'entraîner un peu au lancer de couteau à l'abri des regards indiscrets près du grand saule pleureur qu'il avait l'habitude de retrouver. Il découvrit alors un jeune garçon du nom de Nigeru Nibilis et qui l'avait observé pendant son entraînement. Les deux garçons firent alors connaissance et Allen apprit que cet étudiant en musique était arrivé la veille. Il lui proposa alors de lui faire découvrir le pensionnat pendant la journée. Très rapidement, une étrange atmosphère s'installa entre Nigeru et lui et Allen commença à ressentir des sentiments qu'il n'avait encore jamais expérimenté face au jeune garçon. Peu à peu, les deux camarades se rapprochèrent, les gestes de chacun devenant de plus en plus troublant. Allen fut alors troublé par un couple de deux jeunes garçons s'embrassant tendrement un peu plus loin. Perturbé par les sentiments qui lui tiraillaient le coeur, les deux étudiants décidèrent alors de partir prendre une douche avant de pouvoir se balader tranquillement dans le Pensionnat.
[Nigeru] Douce et ennuyeuse solitude... – Le parc

Fin de matinée – Allen et Nigeru regagnèrent leurs chambres pour prendre des affaires de toilettes. Ils passèrent entre temps par les appartements du Directeur, ce qui permit à Allen de montrer à quel point le Directeur lui semblait mauvais. Ils commencèrent alors par la chambre d'Allen qui par chance était inoccupée à ce moment-là de la journée, avant de passer par la chambre de Nigeru, qu'il occupait encore seul, et qui était encore en grand désordre à cause de l'arrivée encore récente du jeune garçon. A cause de son inattention, Nigeru tomba alors sur Allen et les deux garçons se retrouvèrent alors couchés sur l'un sur l'autre à terre. Perturbé, Allen poussa violemment Nigeru, sentant son corps s'emballer. C'est alors que Nigeru se rapprocha dangereusement d'Allen, tétanisé par la peur et l'angoisse de ces nouvelles sensations, avant de se raviser. Mais Allen abandonna alors toute raison et se jeta sur son nouveau ami pour l'embrasser tendrement. Ils se retrouvèrent alors tendrement l'un dans les bras de l'autre, sur le lit de Nigeru, profitant au maximum de cet instant si particulier et inoubliable.
[Nigeru] Sentiments entremêlés – Le dortoir des première année

Début de soirée – Allen avait été dans l'obligation de quitter Nigeru à cause du temps qui se faisait de plus en plus menaçant. Après une journée qu'il n'oublierait sûrement pas, Allen s'était isolé à nouveau sous le sol pleureur et s'était mis à ressentir, sans savoir vraiment pourquoi, de la haine contre lui et ceux qu'il avait connu. A cause d'une violente bourrasque, il finit par tomber à l'eau et manqua de se noyer en se laissant couler. Il reprit alors doucement ses forces au pied de l'arbre, affaibli, et décida de monter sur le toit pour faire sécher ses affaires et n'être vu de personne dans cet état. Là-bas, il rencontra Haiko Tao, un jeune étudiant écrivain en première année qui était également monté sur le toit pour ressasser la mort de sa mère, décédée depuis deux ans. Echangeant sur leurs malheurs, les deux garçons furent bientôt surpris par une pluie battante qui ne les perturba pas vraiment cependant. Ils continuèrent de discuter, essayant chacun de trouver un peu de réconfort chez l'autre. Mais la tête d'Allen commença à lui faire de plus en plus mal et cette fâcheuse migraine ne voulait plus partir. La pluie ne voulant pas s'arrêter, Allen proposa à son ami d'aller s'abriter pour ne pas attraper froid. Incapable de marcher, Allen fut trainé jusqu'à la cage d'escalier qui était un peu couverte. C'est à ce moment-là que le jeune garçon crut sentir sa tête exploser et s'évanouit face à son ami.
[Haiko] Quand les blessures du passé vous meurtrissent le coeur – Le toit

Seizième jour : Un surprenant réveil
Fin d'après midi – Allen fit un rêve étrange où il se retrouvait dans une grande salle noire avant d'atterrir dans une sorte de salle d'opération blanche où il se découvrit allongé sur un lit au milieu de chirurgiens et infirmières. Il aperçut alors une tombe à son nom avant d'entendre des voix et de découvrir une scène bien macabre : toutes les personnes qu'il avait vu plus tôt étaient maintenant mortes, baignant dans leur sang, l'un des hommes et l'une des femmes disposés comme sur La Piétà de Michel-Ange. A son réveil, il découvrit qu'Haiko était venu lui rendre visite autant de fois que possible, visiblement inquiet de son état. Il apprit alors qu'il était resté inconscient pendant 4 jours et apprit de la bouche de son ami son malaise sur le toit. Voyant Haiko très inquiet, il essaya cependant de le rassurer puis, très affaibli par tous ces évènements, décida d'aller dormir. Pendant son sommeil, le Directeur Lawrence Hill vint lui rendre une petite visite et demanda à Haiko de le surveiller et de l'empêcher de faire des bêtises. Parallèlement, Allen fit un rêve étrange dans lequel il découvrit une ville en feu et fut tué par Lawrence Hill en personne. A son réveil, il découvrit le Directeur avec son ami et se leva pour lui tenir tête, tenant un discours assez violent. Le Directeur décida alors de partir, et Haiko demanda à Allen de ne pas trop se surmener et d'aller se coucher, lui faisant promettre de bien se reposer.
[Haiko] Douloureux réveil – L'infirmerie

Dix-septième jour : Premier combat
Nuit – Allen quitta au beau milieu de la nuit l'infirmerie pour aller à la réserve de la bibliothèque où se trouve la copie de la Piétà de Michel-Ange. Devant la porte qui devait le mener tout droit à des réponses sur son passé, il fut surpris par Haiko qui essaya de lui faire comprendre l'égoïsme de ses actes et lui apprit par la même occasion que le Directeur le surveillait de près. Après ça, les deux garçons traversèrent un long couloir pendant une trentaine de minutes qui parurent interminables. Ils tombèrent alors dans une petite réserve qui avait tout l'air d'un passage intermédiaire vers une pièce encore mieux cachée qu'Haiko trouva sans peine. Allen remarquant l'absence de son ami commença à paniquer et son oeil le fit alors à nouveau souffrir, pleurant alors des gouttes de sang. Il retrouva le jeune écrivain quelques temps après et les deux garçons découvrirent une gigantesque pièce circulaire encore plus impressionnante où se trouvait la Piétà de Michel-Ange qu'Allen recherchait temps. Mais ce qui intéressa en prime abord l'agent secret était le dossier à son nom qui semblait se trouver là avec ceux des autres élèves. Mais au moment de toucher le-dit dossier, Allen fit une nouvelle crise et sentit la présence d'un intrus dans la réserve. S'engagea alors un gigantesque combat où Allen réussit difficilement à s'imposer. L'inconnu s'enfuit alors, laissant les deux amis pris dans une série d'explosions interminable.
[Haiko] Mouvements adverses – La bibliothèque

Dix-huitième jour : Le calme après la tempête
Début de matinée– Allen et Haiko ont été transportés à l'infirmerie après les évènements de la veille. Au réveil de son ami, le jeune agent secret lui fait un bilan de la situation et lui fait part de quelques recommandations, son esprit se tournant alors vers le jeune Nigeru. {RP en cours}
[Haiko & Nigeru] Blessures et retrouvailles – L'infirmerie

Vingt-et-unième jour :
Début de soirée – Avec l'aide d'un infirmier, Allen décida de se rendre sur le toit où il rencontra Zess Ruka Brand, un écrivain en troisième année qui avait la réputation d'être très solitaire. {RP en attente}
[Zess / Ruka] Amnésie souvenir – Le toit

Vingt-troisième jour :
Début de soirée – Allen décida de faire une petite sortie au parc pour sortir de l'ennui qui le prenait un peu plus chaque jour à l'infirmerie. Après une petite promenade difficile à cause de ses nombreuses blessures au dos, Allen rencontra un jeune étudiant en stylisme nommé Ezel Dant qui semblait vouloir quelque chose de lui. Il fut également surpris de voir qu'il semblait plus intelligent et redoutable qu'il ne le pensait. Dans le même temps, Allen se mit à entendre des voix qui se faisaient de plus en plus forte et avait souvent l'impression que quelqu'un l'appelait. {RP en cours}
[Ezel] Ezel, ou l'art de se perdre – Le parc

Vingt-septième jour :
Début de matinée – Allen prit la décision d'aller enfin en ville pour trouver de nouvelles réponses. Il eut la surprise de découvrir en l'Ambassade le bâtiment en feu qu'il avait vu dans un de ses rêves. A l'intérieur, il apprit alors qu'Allen Shikaku n'existait pas, ce qui lui demanda de s'asseoir quelques instants sur les marches qui se trouvaient à l'entrer pour se remettre de ses émotions. Il rencontra alors une jeune femme nommée Luna Candys, étudiante musicienne au Pensionnat, qui demanda son aide. Il apprit que cette mystérieuse inconnue à l'allure de poupée de porcelaine avait reçu une lettre du Directeur qui l'avait mené jusqu'à Metropolis. Dans le même temps, Allen fut intrigué par une autre femme qu'il vit entrer et sortir de l'Ambassade et qui portait un bandage à son oeil gauche. {RP en cours}
[Luna] Mauvaises surprises - L'ambassade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allen Shikaku [Première Année - Affaires] ~ La Justice   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allen Shikaku [Première Année - Affaires] ~ La Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metropolis :: Before the Dawn :: 
Victims of Science
 :: 
Présentations Validées
 :: 
Réplicants
-